Norway

Aurore boréale

qu’est-ce que une aurore boréale

Des rayons du soleil qui illuminent l’atmosphère terrestre.
L’aurore boréale est un phénomène physique provoqué par l’impact des particules élémentaires, essentiellement des électrons, contre les atomes qui se trouvent dans les couches les plus extérieures de l’atmosphère terrestre. En raison des impacts, les atomes s’excitent et émettent des lumières de différentes couleurs. Les aurores boréales ont de nombreuses caractéristiques et se produisent dans les régions polaires aussi bien dans l’hémisphère boréal qu’austral, il serait donc plus correct de les appeler des aurores polaires.




Notre Soleil est une étoile, comme beaucoup d’autres dans l’Univers, soumise à des processus de fusion nucléaire. Les réactions nucléaires s’accompagnent de la libération d’énergie qui, à partir des couches extérieures du Soleil, se propagent dans l’espace environnant sous forme d’ondes électromagnétiques (lumière et autres rayonnements invisibles) et de particules élémentaires, principalement des protons et des électrons. Le flux de particules projetées dans l’espace augmente ou diminue en fonction de phénomènes turbulents comme les éruptions et les taches solaires.




En se déplaçant de plusieurs centaines de kilomètres par seconde, les particules arrivent à proximité de la Terre et circulent autour du champ magnétique qui entoure notre planète. Quelques essaims de particules glissent au niveau des pôles, où le champ magnétique est plus faible et, à des hauteurs pouvant aller entre 300 et 100 km. Elles entrent ensuite en collision avec les atomes de l’atmosphère raréfiée. Après la collision, les atomes déchargent leur énergie et deviennent luminescents : par exemple, l’azote émet des lumières bleutées, l’oxygène des lumières verdâtres.




C’est ainsi que naissent les aurores polaires qui sont plus fréquentes et intenses lorsque l’activité solaire est à son maximum et que les flux de particules augmentent. En moyenne, les habitants des zones situées à 60°-70° de latitude peuvent assister à une centaine aurores polaires par an. Exceptionnellement, pendant les tempêtes solaires les plus intenses, le phénomène est également
visible à des latitudes plus basses.

Informations communiquées par Franco Foresta Martin



L’aurore boréale, le spectacle de la nature
aux îles Lofoten

Maurizio, ami et authentique chasseur d’aurores

Ses débuts et sa grande passion

« Mon nom est Maurizio et je vis dans le village de Svolvær, dans les îles Lofoten, l’archipel situé au large de la Norvège septentrionale. J’ai 51 ans et j’ai commencé à photographier la lumière du Nord comme nous appelons ici une aurore boréale. Ce phénomène simplement magique emplit chaque nuit le ciel de couleurs ».

« J’aime également me balader en ville et prendre en photo les éclairages des Je suis également passionné des prises de vue en macro et je cherche en même temps à immortaliser la faune sauvage de loin.La faune sauvage est splendide ici aux îles Lofoten.
Mais ce que j’aime par-dessus tout c’est regarder l’aurore se reflétant dans la mer, dans les lacs ou
sur la ville.
Dans le cadre de mes activités, j’aide des guides accompagnant des groupes en visite aux Lofoten pour leur permettre de chasser les aurores boréales..



L’archipel des Lofoten se compose de nombreuses petites et grandes îles. On y compte quatre municipalités (Lofoten Vågan, Vestvågøy, Flakstad et Moskenes) peuplées d’environ 26 000 habitants et 2 aéroports (Leknes et Svolvær). Cela me permet de travailler et de m’intéresser à la fréquentation touristique de la région.

Pour mes prises de vue, à mes débuts, je me servais d’un appareil Nikon, mais aujourd’hui j’ai acheté un Canon professionnel avec un zoom 14-24mm Les caractéristiques de la lumière sont ici plutôt compliquées à travailler.
Les aurores boréales sont généralement visibles entre 22h00 et 4h00. Mais la période spéciale va de décembre à janvier lorsque le soleil ne se lève jamais.
Les îles Lofoten sont traversées par la nationale E10 d’une longueur de 200 à 350 km. Outre cette
route, il existe de nombreux sentiers et petites routes.

Les meilleurs spots pour faire des photos sont le village de Reine et la plage de Haukland, Leknes, la ville voisine. Mais aussi Utakleiv, un petit village situé à quelques minutes en voiture en passant par la plage d’Haukland. Unstad est réputée pour ses grosses vagues qui sont très prisées par les surfeurs.






OUTILS ET ASTUCES POUR TROUVER LES AURORES BORÉALES
L’hiver dans les îles Lofoten va d’octobre à avril.
Plus il fait sombre et plus il sera facile d’observer les aurores boréales.
Il est très important d’avoir une batterie supplémentaire pour la voiture et une carte mémoire de grande capacité.

L’utilisation de Photoshop en post-production peut s’avérer très utile, mais il est fondamental de ne pas modifier les couleurs, car la nature est quelque chose de réel qui n’a besoin d’aucune retouche.
Quand j’ai commencé à traquer les aurores boréales, j’ai acheté chez Google Play l’application
« Aurora Alert » que j’ai installée sur mon téléphone portable. C’est un outil très utile car il permet
de sortir au bon moment pour prendre des photos.
Nous utilisons également l’application www.Storm.no sur le téléphone pour connaître les conditions météorologiques.




……..Mais Nous ne devrions jamais faire confiance à 100 % aux prévisions météorologiques par cet outil. Nous pouvons avoir de la chance et immortaliser des aurores puissantes derrière les nuages, même dans des conditions venteuses, en cas de pluie ou de mauvaise météo.

Nous souhaitons bonne chance à ceux qui viennent chez nous. Les aurores boréales sont tout simplement une magie incroyable!

SUIVEZ-MOI»

Par MAURIZIO, Lofoten Lights



Aurores, mythes et légendes

Autres informations et astuces à connaître avant de venir
Les aurores boréales, Aurora Borealis en latin, sont un phénomène naturel qui a toujours fasciné l’homme. Pour parvenir à une bonne définition scientifique il nous a fallu plusieurs siècles, plus de 25 ! Pendant cette très longue période, la science a cédé la place aux légendes, aux mythes et aux superstitions. La réalité est que le phénomène des aurores boréales est si mystique et inexplicable pour nous que, lorsqu’elles se produisent, les légendes, les histoires et autres fables que nous avons lues nous reviennent à l’esprit et nous ne pouvons pas imaginer qu »il n’y ait pas une part de vérité dans tout ce que nos ancêtres nous ont transmis.

Les Vikings croyaient que leurs couleurs dérivaient de la lumière qui se reflétait sur les boucliers des Valkyries. Selon eux, elles étaient les messagères du dieu Odin qui venait de Walhalla. Elles venaient à cheval désigner ceux qui seraient tués sur le champ de bataille. Une fois à Walhalla, les Valkyries portaient des cornes remplies d’hydromel aux Einherjar, les guerriers tués. Les stries luminescentes étaient leurs lances, les étincelles intermittentes les reflets de leurs boucliers et leurs arcs les Bfröst (arc-en-ciel), le pont légendaire à travers lequel les âmes des morts passaient dans l’au-delà. Les lueurs qui étaient observées dans le ciel signalaient que ces messagères étaient à l’œuvre, signe d’une bataille imminente.

Pour les Lapons enfin le phénomène des aurores boréales est à la fois puissant et effrayant. Il
indiquait en fait la présence des messagers de Dieu, des créatures à respecter et à redouter. Ils
croyaient que le simple fait de siffler, d’agiter un mouchoir ou de faire tinter une cloche pousserait l’aurore boréale à attaquer les délinquants. S’ils craignaient d’avoir provoqué la colère des aurores boréales, ils chantaient une comptine plusieurs fois : « L’aurore boréale, l’aurore boréale scintille, le marteau brille dans la jambe écorce de bouleau dans la main ». Le marteau symbolisait la vengeance des anges lorsque quelqu’un manquait de respect à Dieu, tandis que l’écorce de bouleau créait les flammes avec lesquelles les profanateurs étaient brûlés.